Faire un visa britannique après un refus

UK.Visas.Consulting

Il est toujours très déprimant de recevoir un refus pour son visa britannique. Ce sésame porte les projets de nombreuses personnes, allant d’un simple voyage au Royaume-Uni jusqu’à rejoindre de la famille ou trouver un travail bien rémunéré.

Chaque refus est unique. Et pour chacune de ces situations spécifiques il y a toujours un moyen de se battre pour son visa. Dans la pratique, il y a de nombreux cas où l’échec n’a pas empêché au final de refaire une demande et d’obtenir un visa, que ce soit après des refus précédents multiples, un refus de visa de conjoint ou après une pré-interdiction d’entrée de territoire... Et nos clients ont pu finalement recevoir leurs visas tant attendus.

La chose la plus importante est de prendre du recul sur la situation. Nous devons comprendre là où vous avez fait des erreurs, quels documents et informations supplémentaires nous pouvons fournir, enfin quelle lettre de motivation écrire. Et nous vous assisterons en cela.

Le seul cas où il est très difficile de travailler pour un refus de visa est lié à la fourniture de faux documents lors de la soumission de votre dossier. Vous n’avez alors aucune chance d’obtenir un nouveau visa.

Contactez-nous

Refaire un visa britannique après un refus, les mythes sur le sujet :

  • Vous devez attendre plusieurs mois avant de refaire un visa.
    Réponse : Il n'y a pas de période de quarantaine pendant laquelle vous ne pouvez refaire une demande pour votre visa britannique (sauf si vous avez reçu une interdiction d'entrée).
  • Vous devez montrer encore plus d'argent sur votre compte bancaire quand vous refaites votre demande de visa britannique.
    Réponse : Il est rare que les agents de l'immigration mentionnent le manque d'argent sur un compte bancaire. Mais ils mettent l'accent sur toute somme excessive d'argent présente sur un compte si cela ne correspond pas au niveau de vie du postulant à un visa britannique.
  • Vous devez refaire votre passeport, et ainsi les agents britanniques ne pourront pas savoir que vous aviez eu un précédent refus de visa.
    Réponse : Les officiers de l'immigration britannique ont évidemment accès à une large base de données de toutes les précédentes demandes de visa. En cachant des informations sur un refus lors de votre demande, vous risquez de recevoir une interdiction d'entrée au Royaume-Uni pour 10 ans.

En fonction du type de visa concerné, vous avez ou non le droit de faire appel de la décision et de demander un recours administratif. Un recours administratif prend environ 1 mois, alors qu’un appel peut durer jusqu’à 1 ou 2 ans. Malheureusement, ce n’est pas possible pour les visas du type Visitor (touriste, invité, affaires, sportif). Vous devrez refaire un dossier pour ces visas, et repayer tous les frais de visa associés.

UK.Visas.Consulting travaille avec tous les types de refus pour les visas britanniques.

Comment travailler avec UK.Visas.Consulting pour refaire un visa britannique après un refus :

  1. Vous nous envoyez la lettre de refus de votre visa britannique pour analyse par courriel.
  2. Nous vous envoyons un contrat pour notre consultation.
  3. Nous vous fournissons une consultation détaillée sur vos chances d'obtenir votre visa après un refus.
  4. Après la consultation, vous choisissez si vous souhaitez continuer de travailler avec nous, nous préparons alors un contrat pour le reste de notre service.

Notre service pour la demande de visa après un refus coûte 25% de plus que tous les coûts normaux appliqués au visa concerné (coût du service et des traductions).
Le coût de cette consultation sera déduit du prix final.